Chaussée aux moines (09/12 – 12/12)

La belle Luang Prabang !!! Ancienne capitale royale avant Vientiane (qui tient son nom des français qui disaient mal Vieng Chan), cette petite ville jonchée au bord du Mékong réunit grand nombre d’anciens temples, de demeures aux allures coloniales, de stupas ou encore de monastères qui abritent une multitude de moines bouddhistes.

Ici, tout est réuni pour qu’on se sente bien et les rues de la ville regorgent de petits restaurants, de cafés ou encore de marchés d’artisanat (dont notamment le « night market » que  Anne-dépensière a bien squatté).

Le tourisme de masse ici est principalement dû à la présence massive de moines dans les rues et qui se réunissent tous les matins à l’aube pour récolter auprès des habitants de la ville de nombreuses offrandes (principalement de la nourriture préparée en main propre par la personne qui leur remet).

Mais avant de participer à cette procession, nous visitons en long et large toute la ville et ses alentours qui comprennent de magnifiques cascades et piscines naturelles en pleine forêt. Anne-scooter se régale à l’arrière de notre petite motocrotte au milieu des nombreux villages croisés sur la route. Nous ne sommes pas en reste au niveau des cascades qui sont vraiment très belles (et on en a vu) et qui sont l’occasion de nous baigner isolés, au beau milieu de la forêt de bamboos. Anne-miquette a bien flippé des serpents d’eau douce mais cela ne nous pas empêché de nous lancer à l’eau et de nous prendre pour Tarzan l’espace d’un plongeon …

Chose promise, chose due, nous nous levons au petit matin vers 5h30 (dur dur pour les vacanciers longue durée que nous sommes) pour assister aux processions des moines dans les rues (plus communément appelées « chaussées » dans le code de la route).

En dehors de quelques touristes envahissants et se postant avec leurs zooms grands comme mon bras à un mètre du moine en pleine procession (à quoi sert le zoom ?), ou faisant une offrande dans le seul but de se faire prendre en photo avec un moine, nous nous croyons revenus à une autre époque. Le nombre de jeunes moines est impressionnant et cette longue chaîne humaine toute vêtue d’orange défilant dans les rues de Luang Prabang a quelque chose de magique. Le calme de la procession est saisissant et nous plonge l’espace d’un instant dans un autre monde.

Nous ne regrettons pas notre lever aux aurores qui permettra à Anne-glouton de se gaver de jus de fruits frais et de pâtisseries avec bonne conscience. Nous resterons trois bons jours dans cette petite ville bien agréable, tout juste le temps de trouver banal de croiser un moine avec son parapluie rentrer au monastère en tuk-tuk.

Comme vous pouvez le constater, la vie est toujours très dure pour nous, aussi nous décidons de continuer notre route vers Ventiane (capitale du Laos, toujours pour ceux qui bon ben voilà …) en faisant un petit stop par la ville de Vang Vieng connue pour ses falaises en bord de Mékong et les nombreuses activités sportives qu’elles suscitent.

Ce contenu a été publié dans Asie, Laos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.